Alors que certains pensaient voir une remontée des taux en 2018, tout le contraire se produit. Les analyses démontrent que les taux de prêt immobilier stagnent, voir même mieux encore, diminuent !

Faisons le point de la situation du crédit immobilier en France actuellement.

Des taux de prêt immobilier en baisse

Plusieurs raisons expliquent cette baisse de taux. Tout d’abord, les taux directeurs de la banque centrale, et notamment l’OAT 10 ans, taux de référence du coût de l’argent pour les banques, baisse. Cela implique donc des taux qui baissent également pour le consommateur final, à savoir l’emprunteur.

Autre point intéressant, les banques se livrent une rude concurrence en ce milieu d’année 2018. En effet, les objectifs sont loin d’être remplis et les dossiers se font plus rares que les années précédentes, dû notamment à la baisse des demandes de rachat de prêt immobilier, les français ayant pour la grande majorité revus leurs contrats de prêt avec leurs banques, ou même effectué un rachat de crédit auprès d’un nouvel établissement bancaire.

Des durées de plus en plus longues

Signe que les banques ont besoin de rentrer de nouveaux dossiers de crédits, elles accordent de plus en plus des durées longues sur les emprunts. Il est désormais possible d’emprunter sur 25 ans dans presque toutes les banques, et des ouvertures apparaissent pour des prêts d’une durée plus longue, de 30 voir même 35 ans !

D’une manière générale, la durée moyenne des crédits immobiliers en France augmente. Depuis 2017, cette durée moyenne a augmenté de 7 mois selon l’observatoire Crédit Logement.

Une conséquence : Arrêt de la transférabilité des prêts

La continuité des taux bas et la perspective d’une hausse inéluctable, dans un avenir plus ou moins proche, poussent les banques à se protéger. Certaines ont déjà prise la décision d’arrêter la possibilité de transférer un prêt.

Il était en effet possible dans certaines banques de transférer un prêt lorsque l’emprunteur revendait son bien immobilier pour en racheter un nouveau. Cette possibilité tend à disparaître.

Pour faire un point complet sur votre situation personnelle en vue d’un achat immobilier, n’hésitez pas à faire appel à votre courtier local et demandez un RDV d’étude de budget.