Lors de l’étude d’un projet immobilier, les banques scrutent attentivement votre profil. Certains points sont plus regardés que d’autres et il est très important de se préparer au mieux pour cette étude afin de maximiser les chances d’accord de la part de l’organisme bancaire. Mais, quels sont les éléments les plus étudiés ?

Les points forts d’un dossier bancaire

Il va s’en dire qu’un des premiers points étudié lorsque l’on parle d’emprunter, c’est votre revenu. Les personnes en CDI ou fonctionnaires sont les plus recherchées. Les revenus doivent être sûrs et dans la durée. Un CDD avec 3 ans sans être au chômage pourra être considéré comme un revenu régulier. Bien évidemment, plus votre revenu est élevé, plus votre capacité d’emprunt sera élevée. Le revenu mensuel est LE point clé d’un dossier. Sans revenu, pas de prêt.

L’épargne disponible, et potentiellement utilisée dans l’apport, va être fortement apprécié par les banques. Cela démontre en effet pour elles votre capacité à bien gérer vos finances et mettre chaque mois de l’argent de côté. L’apport est un vrai atout dans un dossier bancaire et peut devenir indispensable dans certains cas.

Votre age compte ! Plus vous êtes jeunes, mieux cela est. (en effet, la banque cherche des clients sur le long terme)

Les points faibles d’un dossier bancaire

Vos prêts en cours : Prêts auto, conso et travaux déjà existant viennent gréver votre capacité d’emprunt. Si vos revenus sont peu élevés, ils pourraient vous empêcher d’emprunter. Dans ce cas, essayez de les rembourser avant votre acquisition. Si vous disposez de plusieurs prêts en cours, vous pouvez éventuellement étudier un regroupement de crédit (attention aux frais) qui vous permettra d’avoir une mensualité plus faible et faire de la place pour votre futur prêt immobilier.

Le nombre de personnes dans le foyer va jouer un rôle important également. Si vous avez plusieurs personnes à charge, ils vont baisser votre reste à vivre. Le reste à vivre est un calcul réalisé par la banque en prenant en compte vos revenus, vos charges et le nombre de personnes dans le foyer. Si celui-ci est trop faible, la banque peut refuser de vous prêter.

Si vous êtes fiché bancaire, il vous sera impossible de réaliser un prêt immobilier.

Un mauvais historique avec une banque pourra également vous empêcher d’obtenir un financement de la part de celle-ci.

Votre projet immobilier est étudié. L’emplacement de celui-ci peut-être, dans certaines banques, observé. Un prix d’achat décorrelé du marché (trop élevé) pourrait être un frein pour la banque.

 

L’addition des points forts, tout en évitant ces points faibles, vous permettra d’envisager sereinement votre acquisition. Pour plus de conseils et d’informations, prenez RDV avec votre courtier Crédicim !