Lorsque l’on s’engage pour un prêt immobilier, cela peut-être pour une durée longue, voir très longue. Il vous est aujourd’hui possible, mais pas forcément conseillé d’ailleurs, d’aller jusqu’à 35 ans pour la durée de votre emprunt…

Autant dire qu’il peut se passer de nombreux événements de la vie durant tout ce temps. Pour utiliser les options possibles de son prêt immobilier, encore faut-il les connaître. Tour d’horizon des possibilités qui vous sont offertes pour mieux vivre votre prêt.

(Attention, ces options ne sont pas proposées par toutes les banques)

Un délai avant le premier remboursement

Lors de votre acquisition, vous allez peut-être faire des travaux qui vous empêcheront d’habiter dans les lieux et nécessiteront que vous trouviez un logement ailleurs, ou que vous restiez en location le temps de les finir.

Pour cela, la banque vous propose un décalage dans le remboursement du capital de votre prêt. Autrement dit, et ce pour une durée maximum de 36 mois, il vous est possible de ne régler que les intérêts, autrement appelés intérêts intercalaires.

Cette option vous permet ainsi de payer une faible mensualité le temps qu’il faudra. Attention cependant, durant cette période, le remboursement de votre capital n’ayant pas débuté, ces intérêts sont à considérer comme des frais bancaires… Vos cotisations d’assurances devront tout de même être payée durant cette période.

La modulation des mensualités

Lors de la vie du prêt, vous pouvez avoir des coups durs… ou des augmentations ! Usez de la modulation ! Gratuite ou payante, la modulation vous permet de jouer sur la mensualité.

Un passage au chômage ? Une personne dans le couple n’ayant plus de revenus temporairement ? Un congé parentale ? Vous pouvez utiliser l’option de la modulation à la baisse afin de réduire vos mensualités. Vous pourrez, en général, réduire de 30% environ votre mensualité. L’autre méthode de calcul utilisé par les banques est d’autoriser un allongement maximum de 2 ans de la durée du prêt.

A l’inverse, une augmentation de salaire en vue ? Augmentez vos mensualités et réduisez ainsi la durée de votre prêt, et, par la même occasion, le coût de votre prêt ! (Durée moins longue = Moins d’intérêts à payer)

La pause de vos remboursements

Bon à savoir : Certains prêts vous offrent la possibilité de suspendre le remboursement de vos mensualités. La durée maximum est généralement de 6 mois.

Le remboursement anticipé

Vous venez d’obtenir une prime, un héritage ? Vous disposez d’une épargne que vous souhaitez injecter dans votre prêt ? Cela est tout à fait possible grâce à l’option de remboursement anticipé de votre prêt immobilier.

Cette option vous permet de réduire le montant du capital à rembourser en le remboursant par avance à votre banque. Cela entraînera ainsi une baisse du coût de votre crédit.

Attention cependant : La banque est en droit (et elle le fera si la clause n’a pas été négocié à la mise en place du prêt) de vous demander des indemnités de remboursement anticipé. Leurs montants est régis par la loi : 6 mois d’intérêts dans la limite de 3% du capital restant dû.

En bref

Malgré que votre prêt vous engage dans la durée, les différentes options proposées par les banques vous permettent ainsi de mieux vivre votre crédit et de le rembourser en toute sérénité !